Projet Phénix : Questions et inquiétudes

En région:

Le projet Phénix a été signé en mai 2015 pour redonner un avenir à l’usine de Roanne, qui n’en avait plus. À l’époque, nous étions dans une spirale négative qui nous conduisait à une éventuelle fermeture, comme l’a dit l’année dernière Jean-Dominique SENARD, Président Directeur Général de Michelin, à la presse. Ce projet a été co-élaboré entre les salariés, la Direction et l’intersyndicale.

Plus de 107 millions d’euros ont été investis à UFR, et l’ensemble des salariés du site s’est mobilisé pour répondre aux exigences du « Pacte d’avenir ».

Cependant, depuis plusieurs semaines, nous sommes particulièrement inquiets du niveau d’activité et des perspectives de volumes jusqu’à la fin de l’année, mais surtout sans aucune justification de la part de la Direction.

Des rumeurs circulent sur une terrible baisse de production jusqu’à la fin de l’année.

 

Documents: 
Fichier attachéTaille
sud_michelin_tract_2019_mars.pdf513.19 Ko