Réorganisation chez Michelin : la première réunion de négociation, boycottée par trois syndicats, est annulée

En région:

Jeudi 11 février 2021, chez Michelin, devait commencer la négociation de l’accord-cadre, qui doit définir les mesures d’accompagnement des salariés dans le cadre de la réorganisation annoncée début janvier 2021, et prévoyant 2 300 suppressions de postes d’ici trois ans. Mais ce mercredi 10 février, trois syndicats refusent de se rendre à la première réunion. Ils contestent les propositions avancées par la direction dans le cadre de la NAO, qui s’est déroulée lundi 8 et mardi 9 février, et demandent une séance de négociation supplémentaire.

La CFE-CGC, la CGT et Sud Michelin ont signifié à la direction leur refus de participer à la première réunion de négociation sur le projet de réorganisation baptisé "Simply", qui prévoit 2 300 suppressions de postes dans les trois prochaines années. Ainsi, la réunion fixée jeudi 11 février 2021 est annulée.

 

Documents: 
Fichier attachéTaille
depeche_aef_10-02-2021.pdf1.74 Mo