AVENIR: ORIENTATIONS ET INCERTITUDES

En région:

L'examen des orientations stratégiques présentées au CCE du 13 février par le cabinet SECAFI n'est pas très rassurant. Dans un contexte économique assez favorable, les ambitions de Michelin vont vers une stratégie de marge au détriment des parts de marché et donc du maintien des capacités de production.

Le plus inquiétant pour les établissements de Clermont-Ferrand réside dans le fait que l'accent soit mis sur la réduction des frais de structure, et tout particulièrement ceux de la Recherche et Développement ainsi que du Fonctionnement. La majeure partie de ces activités étant basée sur Clermont, on peut craindre, une fois de plus, une baisse conséquente des effectifs clermontois !

Documents: 
Fichier attachéTaille
sud_michelin_tract_2019_avril.pdf232.77 Ko