Cholet Michelin : « Augmenter la productivité de 5 % »

En région:

Comme dans d’autres sites du groupe en France, une réunion avait lieu mercredi 25 septembre entre direction et syndicats du site Michelin de Cholet. Les salariés devront réfléchir à de nouveaux moyens de gagner en productivité.

Les syndicats de l’usine Michelin de Cholet (1 380 salariés) rencontraient à nouveau la direction du site, mercredi 25 septembre. Au menu : de futurs changements qui permettraient au site de gagner en productivité. Une longue réunion dans une ambiance tendue, alors qu’était annoncée, le jour même, la fermeture d’une usine à Bamberg, en Allemagne, et alors que le site de La Roche-sur-Yon pourrait être en sursis« La direction nous a dit que l’usine est rentable et le que le marché global se porte bien, dit Denis Plard, délégué CGT, syndicat majoritaire sur le site choletais. Mais ils nous ont aussi dit qu’il fallait augmenter la productivité de 5 %. Et c’est aux salariés de trouver la solution. »

Le délégué syndical estime l’annonce de la fermeture du site de Bamberg « bien opportune », alors que « des réunions de ce type avaient lieu aujourd’hui sur les quinze sites de production en France. Ils voulaient peser sur les esprits ».

Groupes de travail

« Tout le monde est inquiet, relève quant à lui Julien Brard, délégué de Sud. Nous avons une demande forte, mais l’usine n’arrive pas à y répondre quotidiennement. » Des groupes de travail constitués de salariés plancheront d’ici la fin de l’année sur des « leviers de productivité ». À la CGT, « nous demanderons à nos syndiqués s’ils souhaitent y participer ou non. Pour moi, ça ne garantit en rien la pérennité du site. On le voit avec La Roche-sur-Yon. »

Un levier a été évoqué : celui de la formation. « Le nombre de départs à la retraite est important, souligne Julien Brard. Nous avons un fort turn-over et beaucoup de jeunes. D’après la direction, il y a des problèmes de compétences. » Un grand plan de formation pourrait donc être lancé. « Pour la première fois, ils ont été d’accord qu’il y a un problème de formation », abonde le délégué CGT.

https://www.courrierdelouest.fr/actualite/cholet-michelin-augmenter-la-p...