Les engagements et prévision de Michelin valent moins que rien !

En région:

Le projet « SKIPPER »ne doit pas finir aux oubliettes!

Après s’être engagée en 2013 sur un projet d’investissements de 100 millions avec une capacitéde 1.6 millions d’enveloppes, la direction PLE avait revu une première fois sa copie en 2015 en réduisant le projet à 60 millions d’investissements et une capacitéde 1.2 millions d’enveloppes.

Aujourd’hui, nouveau revirement de la direction qui nous annonce un gel des investissements, une volonté de baisser les coûts de fabrication et une stagnation de la production entre 800 000 et 850 000 enveloppes.

SUD a signé le pacte d’avenir en respectant le choix de la majorité des salariés (62% de oui) n’en déplaise à certains. Oui, nous sommes écœurés car c’est l’avenir du site qui est en question.

Plusieurs conséquences vont donc en découler :

-            Volonté de changer l’organisation du travail c’est à dire les horaires.

-            Adaptation des effectifs au nouveau contexte en supprimant des postes dans les ateliers et les services supports impactant toutes les catégories (agents, collaborateurs et cadres) de l’usine.

-            Abaissement des frais d’exploitation c’est-à-dire toutes les dépenses engagées pour assurer la production.

Conclusions

Aujourd’hui SUD dénonce un changement des règles imposées par la Direction qui ne respecte pas ses engagements et sa part du contrat.

 

Documents: 
Fichier attachéTaille
tract_la_roche_02-2018.docx719.32 Ko