Communiqué de Sud Michelin la Roche sur Yon sur le projet d’investissement SKIPPER

En région:

Depuis un an et demi, des négociations ont été engagées autour du projet SKIPPER (58 millions € d’investissements, des changements d’horaires avec plus de réactivité, 100 créations d’emplois, de nouvelles machines pour arriver à une capacité de 1.2 millions de pneus annuel).

Au terme de ces négociations, il en résulte un projet d’accord soumis à signature aux 4 Organisations Syndicales présentes sur le site. Afin de se positionner, 3 Organisations Syndicales sur 4 (CFE-CGC, FO et Sud Michelin) ont souhaité consulter le personnel en horaire posté (le plus impacté) sur l’ensemble du projet SKIPPER.

62% des salariés postés ont dit "Oui au projet SKIPPER" et 72% sur l’ensemble du personnel.

Sud Michelin respecte la démocratie et a signé cet accord (ainsi que la CFE-CGC).

Aujourd’hui, l’ensemble du personnel de l’usine Michelin de La-Roche-sur-Yon attend, avec inquiétude, de connaître la position des autres Organisations Syndicales non signataires sur l’exercice de leur droit d’opposition. En cas d’opposition de ces 2 syndicats (CGT et FO), l’accord serait invalidé, ce qui compromettrait sérieusement l’avenir du site Michelin yonnais et donc les emplois qui en découlent.

Le 04/02/2016 à La-Roche-sur-Yon